Merlin Story

L'histoire se passe après la saison 3. Qu'est devenue Morgane ? Et Morgause ? Arthur pourra-t-il être avec Guenièvre ? Merlin dira-t-il son secret à Arthur ? Quel camp choisirez vous ? Venez écrire la suite de Merlin.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une princesse et un serviteur [PV: Merlin]

Aller en bas 
AuteurMessage
Anastasia Ainsley
Princesse hébergé au châteaux de Camelot et soeur de coeur d'Arthur
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 27
Localisation : Dans le Château

Feuille de personnage
Rang Sociale: Princesse hébergé au châteaux de Camelot et soeur de coeur d'Arthur
Or: 100
Sacoche:

MessageSujet: Une princesse et un serviteur [PV: Merlin]   Sam 28 Mai - 12:45



~| Une princesse et un serviteur |~

    La princesse Anastasia, cette jeune femme était arrivée il à quelques jours. Son arrivé était loin d’être banale. Elle n’était en premier abord, même pas invité à Camelot cependant, son cas était de toute urgence. En effet la princesse était victime d’un grand désastre, son royaume avait était attaqué par des magiciens. Elle était arrivé à prendre la fuite grâce à son serviteur qui as donné sa vie pour elle, par la suite la princesse avait couru aussi vite qu’elle avait pu jusqu’à Camelot. Elle entra dans le château, et demanda une audience au roi. Une fois en face du souverain elle lui expliqua sa situation, le roi Uther eu ensuite la grande gentillesse de l’accueillir parmi eux. Elle était désormais héberger dans le château, cependant les débuts de la princesse fut assez compliqué. En effet, la jeune femme refuser de quitté ses appartements, et ne laisser entrais que les quelques serviteur qui venait lui apporté ses repas. Elle refuser tout autre contact, de peur de faire du mal à quelqu’un. Anya posséder en effet certains dons. Sûrement à cosse du choc de l’attaque de son royaume elle n’arriver plus à contrôler ses dons, et les refuser. Elle se disait qu’elle était comme ceux qui avait attaqué son royaume et qu’elle ne mérité pas de vivre. Elle eux souvent l’idée d’aller voir Uther est de lui dire qui elle était réellement, mais elle ne trouva jamais le bon moment pour le faire. La princesse alla souvent prendre un cheval royal pour faire quelques balades dans la forêt. S’était le seul endroit ou elle se sentait en sécurité et ou elle savait qu’elle ne fera de mal à personne.

    Aujourd’hui la princesse se leva tôt, elle ouvrit elle-même ses rideaux avant d’aller s’habiller. Malgré que le château proposer beaucoup de robe de princesse. Anastasia mettait son seul ensemble de son royaume quand jour se fessait chaud, comme aujourd’hui. Une fois terminé, elle prit son petit déjeuner puis tourna dans ses appartements faisant les cents pas. Elle regarda par sa fenêtre la cour du château puis elle fini par prendre la décidé d’aller faire une balade à pied dans la ville. Après tout, voir personne n’était pas non plus si bon, il fallait juste qu’elle essaye de contrôler du mieux qu’elle pouvait ses dons pour ne faire du mal à personne. S’était décider c’est cela qu’elle allait faire, elle prit un manteau rouge avec une capuche qu’elle se mit sur la tête pour cacher sa couronne sur ses cheveux. Puis partie dans la ville, elle marcha lentement dans le marcher regardant de droite à gauche. Cela faisait du bien de voir des gens, ils avaient l’air tous joyeux heureux. La paix rainer à Camelot se qui faisait sourire la jeune princesse. Elle regarda les quelques tissus qu’un marchant vendait alors, que quelques agitations attira l’attention de la princesse. Un homme âgée se faisait agresser pour le peu d’argent qu’il avait, la princesse regarda de l’autre cotée les gardes était occupé à autre chose. Et ne pouvait pas s’occupé de l’agression du pauvre homme. La princesse se mordilla la lèvre du bas regardant l’homme âgée se faire frappé. Elle s’avança légèrement pour mieux voir, l’homme était à terre Anastasia ne pouvais plus supporter de voir cette scène. Elle poussa les quelques passant avant de se mettre au cotée de l’homme elle le redressa doucement avant de dire:

    « Allez cela suffit! Vous vous êtes assez amuser avec ce pauvre homme ! Maintenant laissez-le! » Les hommes se mis à rire avant de lui répondre:
    « Est vous êtes qui pour nous donnez des ordres! » Demanda l’un d’entre eux. Anastasia fit tomber sa capuche pour laisser apparaitre sa couronne royale sur ses cheveux.
    « Une princesse! Laisse-le maintenant ou… Ou… » Dit la princesse en cherchant se qu’il se passera si ils ne l’écouter pas. Les hommes rigola alors, que l’un d’entre eux pris le poignet de la princesse lui levant le bras.
    « Ou quoi?! Dois-je vous rappeler princesse! Que vous n’êtes pas une princesse de Camelot vous n’avez aucune autorité ici! Et de plus vous êtes une femme! »

    La jeune princesse leva son regard sur l’homme qui avait osé la toucher. Elle fonça les sourcils serrant ses dents. Alors, que ses yeux pendants quelques secondes changea de couleur ils devenu en feux, c’est alors que le pied de l’homme se leva avant de le faire tomber à terre enfin qu’elle le lâche. Un autre homme pris une épée avant de dire:

    « Si tu crois que parce-que tu es une femme je ne vais pas oser te frappé tu te trompe! »
    A ces mots la princesse ramassa un bâton, avant de dire:

    « J’en n’attendais pas moins de la part d’un lâche comme toi! »Il la laissa à peine finir sa phrase que l’homme se mis à frappée la princesse avec son épée. La jeune femme bloqua les attaques avec son bâton mais à chaque coup, le bâton devenu de plus en plus petit. Quand il fut trop petit la princesse le jeta à terre, elle regarda l’homme avant de grincer des dents. Anya regarda alors, un seau qui trainer par la elle le fixa alors que ses yeux devenu pendant quelques seconde en feux pour le déplacer enfin que l’homme trébuche. Il essaya de se rattrapé mais son corps tomba lourdement au sol se cognant la tête contre le coin d’une table. Ou il souffrir légèrement la tête, avant de perdre connaissance. La princesse le regarda inquiète l’avait t-elle tuer? Elle était un monstre? La jeune femme ignorais qu’il avait juste perdu connaissance, elle pensa réellement qu’elle l’avait tué. Elle ramassa l’argent de l’homme âgé avant de lui donner. Puis elle partie en courant un peu plus loin. Elle alla s’assoir sur quelques marches elle mit ses mains sur son visage pour le cacher. Elle fit non de la tête, elle n’a pas pu le tuer s’était pas possible… Elle voulait juste aider le pauvre homme, et à la place de cela elle avait « Tuer » un homme. Elle était inhumaine, elle n’aurait jamais du sortir de ses appartements…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlin
Admin
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 02/04/2011

Feuille de personnage
Rang Sociale: Serviteur d'Arthur
Or: 100
Sacoche:

MessageSujet: Re: Une princesse et un serviteur [PV: Merlin]   Jeu 16 Juin - 11:50

Le matin se levait déjà. Dans les appartements de Gaius, un grognement retentit. Nul autre que moi qui me réveillait. Il faisait déjà jour. Je m'étirais douloureusement et me frotta le dos et les bras. Mes os et mes muscles me faisaient mal, signe qu'encore une fois, j'avais mal dormit. Bon je commençais à prendre l'habitude. Voilà un bon moment que je dormais dans un coin de la pièce où on mangeait, étant donné qu'Helika disposait toujours de la chambre. Gaius dormait toujours, ronflant doucement. Un sourire étira mes lèvres alors que je m'habillais. J'ouvris doucement la porte de MA chambre, constatant qu'Helika dormait comme un vrai bébé … la routine !! Après avoir refermé la porte, je me permis de grignoter un morceau de pain, avant de finalement sortir avec l'intention de me dégourdir les jambes.

Quittant la citadelle, j'allais en ville. J'avais encore un peu de temps avant d'aller m'occuper d'Arthur, alors j'en profitais pour me balader en ville, plongé dans mes pensées. En faite, j'étais un peu soucieux et contrarié. Non, cette fois ci Helika la faignante n'y était pour rien. Si si je vous assure ! En faite, ce qui me préoccupait était la Princesse Anastasia. Princesse d'un autre royaume, arrivée en trompe, il y a peu, à Camelot. J'avais eu vent de cette affaire par Arthur. Son royaume avait été attaqué par des sorciers et fut complétement détruit. C'est ainsi qu'elle demanda asile à Uther. Un asile que le roi lui accorda sans hésitation. Mais cette information avait renforcé son idée que la magie était mauvaise.

Je me mordis les lèvres, contrarié. Pourquoi ? Pourquoi est-ce que certains hommes utilisaient la magie pour faire le mal ? Morgane ne suffisait donc pas ? Je refusais de comprendre et j'étais de plus en plus agacé. A cause d'eux, la magie noircissait le coeur des gens et d'autres en avaient peur. Dans un sens je pouvais les comprendre, comment apprécier la magie lorsqu'on entendait ce qui se passait dans le monde ? Et surtout comment allais-je convaincre Arthur que la magie n'était pas si néfaste qu'on pensait ? Comment réagirait Arthur lorsqu'il apprendra que je suis un magicien ? Un long frisson parcouru mon dos, je préférais ne pas y penser. Ce n'était pas encore le moment de dire la vérité au prince. Je n'aimais pas lui mentir mais aucun de nous deux n'étaient près à encaisser cette nouvelle et accepter la réaction.

Les rues me semblaient bien animées, que ce passait-il ? Clignant des yeux sous l'étonnement, je m'approchais pour voir la scène qui se déroulait devant mes yeux. La princesse Anastasia en personne était venue en aide à un vieil homme qui se faisait agressé. J'ouvris grand les yeux sous la stupeur lorsque je vis un seau bouger tout seul et percuter un des agresseurs. De la magie … heureusement personne n'avait remarquer ce détail. Qui avait fait ça ? Anastasia ? L'homme tomba la tête, sans connaissance. Oui c'était bien la princesse la responsable, puisqu'elle partit en courant. De toute évidence, elle avait peur de l'avoir tué. Je me penchais sur l'homme, posa ma main sur son cou, il respirait toujours. Cet homme était simplement inconscient.

D'un pas calme, je suivis la princesse, qui c'était assise sur des marches, les mains sur son visage. Elle était bouleversée. Je pensais comprendre, elle avait peur d'elle même, de sa magie. Je comprenais ce qui se passait dans sa tête mais j'hésitais. Devais-je intervenir ? Je me rappelais que trop bien ce qui c'était passé lorsque j'avais voulu venir en aide à Morgane. Non je ne devais pas m'en mêler. Je ne voulais pas commettre d'erreur. M'apprêtant à continuer mon chemin, je restais néanmoins sur place. Je ne pouvais pas partir, je n'étais pas comme ça. Il fallait toujours que je vienne en aide aux autres. Et c'est ce que je fis, ceci ne changerait jamais.

M’asseyant à côté de la princesse, je toussotais pour signaler ma présence. Je n'avais pas besoin de la regarder. Mon regard était dirigé droit devant moi, dans le vague. Je cherchais mes mots avant de murmurer.


« Vous savez Princesse Anastasia, la magie n'est pas forcément mauvaise. Tout dépend de la manière dont le sorcier ou la sorcière l'utilise. Il est vrai qu'elle est connue pour faire le mal. Morgane est un exemple, tout comme les sorciers qui ont attaqué votre royaume. Mais je suis persuadé qu'il existe dans ce monde des sorciers qui se servent de la magie pour faire le bien. Et vous faite partie de cette catégorie. La preuve, vous êtes venue en aide à ce vieil homme sans vous poser de question, mettant votre vie en danger. Vous avez du courage et vous êtes quelqu'un de bien. Ne vous inquiétez pas, votre secret est à l'abri avec moi. »

Je cessais de lui parler, lui laissant le temps d'assimiler mes paroles. Oh et puis il fallait aussi qu'elle cesse de s'inquiéter pour une faute qu'elle n'avait pas commise.


« Oh pendant que j'y pense, l'homme que vous avez assommé avec un seau, il n'est pas mort, mais simplement inconscient. Vous n'avez donc commis aucun crime. C'est une bonne nouvelle non ? … Je m'appelle Merlin ! »

Je lui adressais un grand sourire, ce sourire qui me caractérisait si bien, ce sourire un peu naïf et plein de vie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merlin-story.forumgratuit.org
Anastasia Ainsley
Princesse hébergé au châteaux de Camelot et soeur de coeur d'Arthur
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 27
Localisation : Dans le Château

Feuille de personnage
Rang Sociale: Princesse hébergé au châteaux de Camelot et soeur de coeur d'Arthur
Or: 100
Sacoche:

MessageSujet: Re: Une princesse et un serviteur [PV: Merlin]   Jeu 16 Juin - 15:19

    La princesse faisait non avec sa tête elle ne savait pas quoi penser de sa magie. Elle se rappelle quand elle était petit cela ne lui déplaisais pas autant. Bien le contraire, elle aimer faire des petits tour pour remettre en place les petits prétentieux. Mais depuis, que des sorciers avait attaqué son royaume puis tuer tout le monde. Anya avait plus une vue noir envers la magie. Après quelques secondes elle plongea sa tête dans ses bras pour poser le tout sur ses genoux. Elle soupira fermant les yeux alors, qu'elle tendis tousser à coté d'elle. Elle fit des gros yeux avant de regarder sa tête pour regarder le coté. Elle pu voir alors, qu'un jeune homme se tenais à coté d'elle. La jeune princesse leva un sourcils, elle l'avais déjà vue quelques part non? Il n'était pas au piloris? Une petite minute... C'est pas le serviteur de.. Si d'Arthur. Elle sortais rarement de sa chambre, mais elle avait entendu parler de ce serviteur "idiot" à ce que le prince dit. Qui se retrouve souvent au piloris d'ailleurs. Elle l'écouta levant un sourcils. Comment pouvait t-il parler de magie si librement.. Mais cela voulais dire qu'il l'avait vue faire son geste? Elle commença à rougir gêner, mais continuer de l'écouter. Sa la toucher vraiment, qu'il vienne alors qu'ils ne se connaisse pas. Et qu'il vienne malgré tout la réconforté.. Mais elle douter encore du bien que la magie pouvait porter. Le secret d'Anya sera bien garder avec lui? Elle en douter pourquoi cacherais t-il une tel chose pour elle? De plus, il est en contact presque tout le temps avec le prince qui est le fils du roi. Pourquoi ferait t-il cela pour elle? Oui, elle était méfiante, elle avait du mal à faire confiance aux autres à présent. Puis il la rassura disant que l'homme qu'elle avait fait mal n'était pas mort. Elle leva un sourcils s'était vrais? Et effectivement, elle tendis du bruit elle tourna sa tête. Pour regarder l'homme qu'elle avait blesser se redresser pour partir faiblement. Elle fit un grand soupire de soulagement avant de reposer ses yeux vers le jeune homme.

    - Tu m'a l'air bien renseigner sur la magie. Pourtant si je me trompe pas, tu est le serviteur d'Arthur? Non? Si tu t'appelle Merlin, on ma dit que le serviteur d'Arthur s'appeler Merlin. Comment peut-tu penser une tel chose alors, qu'ici la magie est bannie? De plus, je refuse que tu garde mon secret. Dit le au roi, comme ça je ferait du mal à personne. Et toi tu sera pas puni.. Si le roi apprend que tu rencontrais une femme comme moi.. Que va t-il faire? Te brûler avec moi? Pour trahison? Ton devoir est de lui dire si tu tien à la vie.. Et je t'en voudrais pas..

    La jeune princesse était plus que sincère, s'était son "fardeau" elle ne voulait pas mettre en dangé une autre personne. Elle ne supporterais pas de le voir brûler à cosse d'elle, elle ne voulais pas qu'un homme mort pour avoir garder son secret. Elle refuser, beaucoup trop de gens avais souffrait ou perdu la vie à cosse de la princesse. Elle le regarda dans les yeux la bouche entre-ouvert, peut-être le faite qu'elle aimer les yeux bleu. Mais elle trouver que ce garçon avait de très beau yeux. Qui lui coller très bien à son visage, elle était presque envouter par ces yeux, elle ferma lentement les yeux avant de baisser la tête pour regarder ces pieds. Elle murmura:

    - Quand j'étais petite.. J'aimais utiliser mes dons pour embêter mon entourage. Leur faire des petites farces ou encore remettre en place des petits prétentieux. Maintenant, j'ai peur de mes propres dons. Tu dit que la magie peut être utiliser pour le bien.. Que mon geste était bien car j'ai voulu aider un veille homme..

    La demoiselle redressa son visage pour le regarder dans les yeux les sourcils serrais.

    - Mais en voulant sauvais cet homme.. J'ai bien faillir tuer un autre. Tu trouve toujours que la magie peut être utiliser pour le bien? Je les juste blesser.. Et s'était même pas mon attention. Tout se que je voulais c'est qu'il se prend le pied dans le seau pour que le veille homme puisse partir avec son argent. Tu as dit que tu penser qu'il peut avoir des sorcières ou sorciers qui l'utilise pour le bien? Moi j'ai jamais rencontrais quelqu'un comme moi qui utilise sa magie pour le bien. Et je doute en rencontrais un jour..


    Elle continuer d'observer le jeune Merlin. Elle était surprise du comportement du jeune garçon, elle souria légèrement. Elle était contente au fond d'elle, de rencontrais quelqu'un qui cette hatitude avec les autres. Elle pensa qu'Arthur avait finalement beaucoup de chance de l'avoir. Malgré des rumeurs qui cours au sujet de Merlin, comme qu'il est un serviteur idiot ou empoté. Après tout, chaqu'un à une personnalité qui lui ressemble sa fait le charme chaqu'un. Anya se disais que ces façons "idiot" et son comportement empoté faisait partie de lui. Se que qui le rendais plus que charment, c'est ce qu'elle penser. Après elle ne le connaisser pas assez pour en juger d'avantage. Mais elle avais très envie de le connaitre, car il avait l'air d'un homme bien lui aussi.

    - En tous cas, je te remercie. On sais jamais parler et tu est venu me voir au moment ou j'en avais besoin. Comme si tu le savais que j'avais besoin qu'on me remonte le moral. Tu fait toujours ça? Tu va toujours voir les autres quand il vont pas bien? Hein? En tout cas ton comportement me faire croire que tu est également quelqu'un de bien. Le prince Arthur a beaucoup de chance de t'avoir finalement. Comme je dit.. Il faut arriver à voir au delas de ce que les yeux montre..


    Dit-elle en faisant un grand sourire ne le quittant pas des yeux, essayant presque peur de le dévisager elle préféra détourner le visage pour regarder le sol. Attendant la réaction du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlin
Admin
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 02/04/2011

Feuille de personnage
Rang Sociale: Serviteur d'Arthur
Or: 100
Sacoche:

MessageSujet: Re: Une princesse et un serviteur [PV: Merlin]   Jeu 23 Juin - 14:28

Décidément, je commençais à devenir vraiment connu ! La princesse Anastasia savait très bien qui j'étais. Merlin le serviteur d'Arthur. Elle devait donc connaître les rumeurs à mon sujet. Merlin le serviteur un peu idiot et empoté. Je laissais échappé un petit soupire. Tout le monde me prenait pour un imbécile. Parfois j'avais envie d'hurler tout ce que j'avais déjà fait pour Camelot. Après tout de nombreuses fois j'avais sauvé Camelot. Surtout dernièrement, avec ce qu'il s'était passé avec Morgane. Mais les mérites ne me revenaient pas comme d'habitude. Mais ce n'était pas grave, comme je l'ai dis précédemment, j'étais habitué depuis le temps. Mais peut être qu'un jour on reconnaitra ma véritable valeur, en tout cas, je ne perdais pas espoir.

Et effectivement, je serais la dernière personne à aller dénoncer Anastasia au roi. Ce serait vraiment culotté de ma part, étant un sorcier moi aussi. Et puis ce n'était pas mon genre de faire de telles choses. Cependant, je savais que je devais me montrer méfiant et bien surveiller Anastasia. Je ne devais pas risquer qu'elle devienne une seconde Morgane ! C'est ce que me dirait le grand dragon. J'avais apprit que ne pas écouter ses conseils était fortement déconseillé … à chaque fois que je ne l'avais pas fait, je l'avais immédiatement regretté. Mais il me demandait toujours des décisions trop difficiles à prendre. Si Uther apprenait que j'étais complice d'Anastasia, oui il me ferait surement arrêté et mis à mort au bucher. Mais Gaius prenait le même risque pour moi. Et de toute façon, en tant que magicien, si mon secret était découvert, dans tous les cas je finirais au buché. Une trahison ? Pour moi aider les magiciens à s'intégrer n'était pas une trahison envers Camelot mais un grand pas en avant. Bien entendu tout ceci je ne pouvais pas lui dire.

Je me levais et m'inclinais avec des air assez exagéré comme d'habitude.


« Effectivement, vous ne vous trompez pas, je suis bien Merlin, le bouffon du prince. Oui effectivement la magie est bannie à Camelot. Mais c'est parce qu'Uther a peur de ce qui est différent. Il voit le mal là où il peut y avoir également le bien. Et moi je veux faire comprendre que les magiciens ne sont pas si mauvais. Après tout, chez les humains normaux aussi il y a deux catégories, les gentils et les méchants. Pour les magiciens c'est pareil. Oui il y a les personnes mauvaises, comme Morgause, où même Morgane. Mais Morgane a été influencé par le mal, Morgause. Il est important que les magiciens ayant peur de leur pouvoir, comme vous princesse, soient bien entourés. Pour montrer que la magie n'est pas mauvaise. Certes je ne suis pas magicien, mais je crois en un monde meilleur où les humains sans pouvoirs et les magiciens pourront vivre ensemble et en paix. Et je suis sur que lorsqu'Arthur sera Roi, il fera de Camelot un royaume meilleur. Croyez moi Anastasia, vous vous apercevrez que la magie n'est pas le mal. Non je n'ai pas l'intention de vous dénoncer à Uther. Je me fiche de ce qui peut m'arriver. Et puis d'abord, il ne découvrira rien. Vous ne devez en aucun cas dire au roi que vous utilisez la magie. Surtout que sa haine envers la magie a du être renforcé après la trahison de Morgane. Et qui c'est ce qu'il vous arrivera après. Anastasia, vous avez survécu jusqu'ici n'est-ce pas ? J'ai cru comprendre que votre valet a donné sa vie pour vous. Je ne pense donc pas qu'il voudrait que votre vie s'éteigne ici. Sinon son sacrifice aurait été vain. Et je suis sur que ce n'ai pas ce que vous souhaitez non plus. A mon avis vous préférerez honorer sa mémoire. C'est ce que je ferais à votre place ! Et je ne pense pas non plus que vous ferez du mal à la population. Vous devez juste apprendre à contrôler votre don. Vous voyez, la preuve, vous avez peur de blesser les autres, c'est la preuve que vous n'êtes pas quelqu'un de mauvaise. Faites moi confiance Anastasia ! »

Ce que me dit Anastasia sur son enfance me fit rire. Moi aussi, j'ai toujours aimé utiliser mon don pour embêter mon monde. C'était d'ailleurs la première chose que j'avais faite en arrivant ici, contre Arthur lorsqu'il m'avait proposé en duel. Oh oui je me souvenais parfaitement de ma rencontre avec lui. Je n'avais jamais pensé qu'Arthur changerait ma vie et que moi je changerais la sienne. Et encore moins qu'Arthur et moi nous puissions nous entendre aussi bien et qu'il deviendrait mon meilleur ami. Mais en revanche ça me chagrinait qu'Anastasia ai peur de ses dons. Ca me faisait un peu penser à Morgane. Raison de plus pour l'aider. Je ne voulais pas qu'elle finisse comme elle. Je ne voulais pas avoir de nouveaux regrets, de revivre ceci. Oui j'étais peut être trop émotif. J'allais faire de mon mieux. Anastasia me dit qu'elle doutait un jour de rencontrer quelqu'un qui utilisait la magie pour le bien. Je me contentais de lui faire un grand sourire naif. Je ne pouvais pas lui dire « Hé bien je suis là ! Voilà, tu m'as trouvé ! » Mais bien entendu, je pouvais pas. Mais j'allais tourner autour du pot, sans me mettre en danger, enfin un petit peu mais pas trop.

« Je ne devrais pas vous dire cela, mais moi j'ai bien rencontré un magicien qui utilise la magie pour faire le bien. Je ne peux rien vous dire de plus pour ne pas le mettre en danger, mais sachez que ses personnes là existent bel et bien. Je vous le répète Princesse Anastasia, faites moi confiance. Je sais que je suis un inconnu pour vous, et pour tout le monde d'ailleurs. Mais je suis sur qu'un jour j'arriverais à faire changer les habitants de Camelot, leurs regards envers la magie. C'est une promesse que je me suis faite et je compte bien la tenir. Vous avez commis une erreur en frappant cet homme certes. Mais des erreurs, tout le monde en fait, pas seulement les sorciers, alors ne mettez pas ça sur le compte de la magie mais plutôt sur l'étourderie. »

Je lui fis un grand sourire, comme pour la mettre en confiance ou la convaincre. Mes sourires habituels en fait. Elle me demanda si j'étais toujours comme ça, à aider les gens ? Et bien oui justement … j'étais comme ça. Je n'aimais pas voir les gens souffrir et je faisais de mon mieux aider. C'était instinctif et naturel. Elle me dit qu'Arthur avait beaucoup de chance de m'avoir. Ce qui me fit rire. « Il faut arriver à voir au dela de ce que les yeux montrent ». Je suis tout à fait d'accord avec cette phrase remplit à la fois de mystère mais aussi de vérité. J'éclatais d'un rire clair.

« Oui Arthur a beaucoup de chance de m'avoir n'est-ce pas ?! Mais le prince est un égoiste, il ne voit que ce qu'il veut et en plus, il me fait travailler comme un esclave ! C'est un petit capricieux ! »

Malgré ce que je disais, j'étais réellement attaché à Arthur et cela, tout le monde le savait. J'étais près à donner ma vie pour lui. Et je croyais en lui.

« Malgré ses défauts, Arthur est quelqu'un de bien. C'est une attitude qu'il se donne, mais il reste quelqu'un de bon, avec beaucoup de valeur et qui croit en la justice. Pour lui, rien n'est plus important que le bien être de Camelot. Il donnerait sa vie pour ce royaume. Si Arthur a de la chance de m'avoir, Camelot a de la chance d'avoir Arthur. Lorsqu'il montra sur le trône, il fera un excellent roi, le meilleur Roi de Camelot. Il fera régner la justice mais également la paix. Il sera Arthur, roi de Camelot. Il aura le respect et l'amour de son peuple. Pour ma part, je suis juste Merlin le serviteur d'Arthur. Et ce rôle me convient. »

Le fin était fausse, parce que la vérité était que mon rôle était Merlin, protecteur d'Arthur. C'est le rôle qui m'était assigné de force. C'était mon destin. Nous sommes les deux parties d'une pièce comme à dit un jour le grand dragon. Pile et Face. Si au départ j'avais eu du mal à l'admettre, maintenant j'acceptais mon rôle avec joie. Pour moi c'était tout naturel de protéger Arthur. Pas parce que c'était mon destin mais parce qu'Arthur était mon meilleur ami. Une personne à laquelle je tenais énormément.

« Allez Anastasia souriez maintenant ! Vos problèmes prendront fins. Je sais que la destruction de votre royaume est dur a accepter et que jamais vous n'oublierez. Mais ici il y a des gens pour vous aider et j'en fais partit. Vous savez quoi, je vais vous faire une promesse. Un jour nous retrouverons les personnes qui ont détruits votre vie et ils le payeront. »

Certes je n'étais pas du genre à dire ce genre de choses, mais d'un côté, l'horreur qu'on commise ses hommes ne pouvait pas rester impunie. Bien sur je n'avais pas le droit de décider qui devait vivre ou mourir, mais ils avaient détruit un royaume. C'est ce qui aurait pu arriver à Camelot. Je n'avais pas été la pour aider Anastasia, logique puisque je ne la connaissais pas à cette époque. Je ne pouvais pas porter le fardeau de tout le monde comme dirait Gaius, mais je ferais de mon mieux pour aider. Ca c'était moi !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merlin-story.forumgratuit.org
Anastasia Ainsley
Princesse hébergé au châteaux de Camelot et soeur de coeur d'Arthur
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 27
Localisation : Dans le Château

Feuille de personnage
Rang Sociale: Princesse hébergé au châteaux de Camelot et soeur de coeur d'Arthur
Or: 100
Sacoche:

MessageSujet: Re: Une princesse et un serviteur [PV: Merlin]   Ven 24 Juin - 9:26

    La jeune princesse avais le visage coller au sol, elle attendait que le jeune Merlin prend la parole. Elle sentie qu’il bougea d’ailleurs, c’est ce qui la fit redresser la tête pour regarder le jeune homme se levais. Anya leva un sourcils alors, qu’il l’infirma qu’il était bien Merlin. Le bouffon du prince, à ces mots la princesse ne pu que rigoler. Il n’avait rien d’un bouffon enfin elle trouvé, bien sûr elle ne rigoler pas pour se moqué de lui. C’est les mots qu’il avait employer la fit simplement rire, c’est alors qu’il continuant en expliquant qu’il penser qu’il avait des magiciens gentil ainsi que des méchants. Comme les humains, et pourquoi les magiciens serais différant avec cette dur lois que la vie nous impose t-elle? Le bien ou le mal tout le monde devait choisir un camp. Et quel serais celui d’Anastasia? Il prononça deux prénoms qu’elle ignorais. Elle avait entendu dire qu’il avais une trahison avec la pupille du roi ou elle ne savait pas trop quoi. Elle n’avait pas chercher car, elle ne voulait pas savoir. Elle ne voulait pas savoir des choses horribles tel que la trahison qui était une erreur très grave pour la princesse. Il lui dit ensuite qu’il était important que les magiciens qui avait peur de leur pouvoir devait être bien entouré. À bon? S’était si important que cela? Il avait peur que quoi? Qu’elle détruit Camelot? Ce qui blessa un peu la princesse. Elle baissa la tête et perdu son sourire. Mais ne répondis cependant rien laissant finir le jeune homme. Lui disant alors, que s’était pour leur montrais que la magie était pas si mauvaise que cela. Il lui dit ensuite qu’il n’était pas magicien, Anya leva un sourcils. Pourtant dans la façon qu’il parler ont aurais dit, mais s’était peut-être mieux ainsi. Car, elle prendrais sûrement peur de lui, de peur qu’il lui jéte un sort ou qu’il termine se que les sorciers avait fait à son royaume.

    Donc il avait bien eu une trahison avec une certaine « Morgane ». Anastasia ne dit cependant rien, il laissa finir le jeune homme terminer. Il parla ensuite de son valet, qui savait sacrifier pour elle. À ces mots la princesse baissa la tête fermant les yeux les sourcils serrais. D’ailleurs sa lui fit penser à ce qu’il avait dit plut tôt. « Je vous dénoncerez pas. Je me fiche de se qui peut m’arriver. » quand ces mots raisonna dans la tête de la princesse. Anastasia se leva elle attendis qu’il termine de parler avant d’aller lui mettre une douce et petite tapette sur le haut de sa tête. Oui douce, car son bute n’était pas de lui faire mal mais de le faire réagir.

    « Abrutie! Je refuse ! Tu m’entend! Tu sais se qui sais passé pour mon valet! Sache que s’était mon meilleur ami. Je tenais beaucoup à lui.. Et il as donner sa vie pour moi. Tu crois que je vais laisser un autre valet faire cela?! Non, tu trompe. Merlin c’est une promesse que je te fait! Je te laisserais pas aller au bucher par ma faute! Si je voie que tu ne fait rien pour te sortir de là je le ferais! Quitte à dire au roi que je tes jeter un sort pour que tu garde mon secret! Ah et je te précise que je suis aussi têtu que toi! »

    La princesse et le serviteur avait un point en commun tout les deux. Ils aimèrent aider les autres, et ils étaient têtu.. Mais il était clair qu’Anastasia aller tout faire pour sortir de la Merlin si elle voie qu’il ne se sort pas de là tout seul. Les paroles du serviteur rassurais vraiment la jeune princesse. Elle commencer à avoir moins peur de sa magie, et elle se disait que c’Est-ce qu’elle aller faire. Utiliser sa magie pour le bien, en faisant tout pour ne pas Uther le sache. C’est alors, que Merlin parla qu’il avait rencontrais un magicien qui utiliser la magie pour le bien. Anya leva un sourcils, il n’était pas sérieux, il savait que la magie était bannie et malgré cela il fréquenté un sorcier? Cela commença à faire peur à la princesse, et si il était complice? Merlin lui dit de lui faire confiance. Mais elle commencer à douter, elle recula le regardant les sourcils serrais. Pouvait t-elle vraiment lui faire confiance? Mais il avait dit des mots tellement gentil qui l’avait totalement rassurais. Elle devait vraiment se méfier de lui? Peut-être qu’il disait la vérité.. Peut-être que les magiciens ne sont pas si mauvais que cela. En tout cas, pas tous.. La jeune princesse se repris laissant finir le jeune serviteur, qui insista sur le faite qu’un jour. Les habitants de Camelot verront la magie autrement. Que s’était une promesse qu’il savait fait, mais pourquoi? Si s’était un humain pourquoi tenait t-il à ce point que la magie soie bien vue?

    « Toi tu connais un magicien qui utilise sa magie pour le bien? Tu est en train de me taquiné là? Comment peut tu vraiment lui faire confiance? … Désolé.. J’ai très peu confiance avec les magiciens.. » Baisse lentement la tête fermant les yeux. « Par moment, j’aimerais bien être née autrement.. Pourquoi dois-je avoir ce genre de don? Je peut pas être humain comme tout le monde.. Non il as fallu que je naisse comme un monstre. »

    Puis le jeune Merlin parla d’Arthur. Lui disant qu’il était égoïste, qu’il le faisait travailler comme un esclave et que s’était un petit capricieux. La princesse posa ses yeux sur ceux du serviteur faisant un petit sourire. Alors, que lui poursuivie en disant que le prince était quand même quelqu’un de bien. Puis il flatta un peu le prince ce qui était normal après tout s’était son maître.

    « Je l’espère.. Mais j’ai confiance.. Arthur à l’air de quelqu’un de bien malgré ces défaut. Tu sais moi j’étais le contraire d’Arthur.. J’étais et je le suis encore. J’ai tendance à faire le travaille de mes serviteurs. J’essaye de les soulager le plus possible, d’ailleurs je me faisait souvent réprimander. »

    Affirma-t-elle en le regardant dans les yeux. Il avait était tellement gentil avec qu’elle, sa lui faisait beaucoup de bien. D’avoir parler avec lui, elle était totalement rassurais et de plus elle était contente car elle se sentait moins seule. Puis le jeune serviteur lui dit de sourire, que ces problèmes aller prendre fin. Qu’il savait qu’elle ne pourra jamais oublier, mais qu’il avait des gens pour l’aider. Et qu’il en faisait partie, s’était surprenant comme il pouvait l’aider à ce point. Alors, qu’ils ne se connaissaient pas il était vraiment comme elle. Lentement des petites marques de rougeur apparue sur ses joues, ému de se sentir si bien soutenue. C’est ensuite qu’il lui fit la promesse qu’un jour ils retrouveront ceux qui l’ont détruit sa vie et qu’il payeront. Cependant Anastasia fit non de la tête avant de dire:

    « Je n’est même pas envie de me vengé Merlin.. Je veux oublier.. Mais ne trouve pas cela bizarre, qu’ils détruit tout mon royaume mais qu’il me laisse en vie. Mon valet c’est sacrifier pour me laisser m’échapper. Je me demande si c’était pas moi que ces magiciens voulez.. » La princesse le regarde avant de faire un petit sourire fermant les yeux. « Merci Merlin. Tu ma beaucoup remonté le moral avec tes mots qui m’ont tellement réconforté et rassurais. Je vais avoir moins peur de mes dons.. Et j’ai décidé de les utiliser que pour le bien.. En espérant que en voulant faire cela je ne vais pas blesser encore quelqu’un.. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlin
Admin
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 02/04/2011

Feuille de personnage
Rang Sociale: Serviteur d'Arthur
Or: 100
Sacoche:

MessageSujet: Re: Une princesse et un serviteur [PV: Merlin]   Jeu 30 Juin - 11:50

Le sacrifice d'un valet pour sa maitresse, pour sa meilleure amie. C'était un sacrifice que je ne connaissais que trop bien, parce que moi aussi je donnerais ma vie pour mon meilleur ami, pour Arthur Pendragon. Oui j'avais fait beaucoup de choses pour lui, je ne comptais plus le nombre de fois où j'avais risqué la vie. Mais pour moi c'était naturel, parce que justement, c'était Arthur. Anastasia refusait que je prenne un tel risque, elle refusait que je passe au bucher pour elle, sinon elle irait se dénoncer elle-même. Je ris doucement en secouant les mains, avec un signe de paix, pour calmer la furie.

« Du calme mademoiselle, personne ne va aller au bucher. Il n'y a aucune raison qu'Uther soit au courant de notre petit secret. Uther a autre chose en tête en ce moment. Et puis Arthur ne me laisserait jamais mourir, je peux vous assurer qu'il ira défier son père, si ça devait arriver. Croyez moi, Uther n'a plus autant de pouvoir et de crédibilité. Les choses ont commencé à changer à Camelot. C'est au tour d'Arthur de s'affirmer. »

Je ne pu m'empêcher d'avoir un regard remplit de fierté envers le prince. Il avait tellement évolué au cours des années. Oh bien sur, il était toujours aussi arrogant, oui il avait la grosse tête, mais regardez, maintenant il y avait à Camelot des chevaliers qui n'étaient pas de sang nobles. Oh oui, les choses commençaient à changer et Uther n'avait pas d'autre choix que d'accpeter. Après tout, ses chevaliers avaient sauvés Camelot, l'avait empêché de tomber dans le mal sous le règne de Morgane, assistée de Morgause.

En revanche je grimaçais lorsqu'Anastasia me dit qu'elle n'avait nullement confiance aux magiciens. Je ne devrais pas faire confiance à celui que je connaissais. Je me contentais de lui offrir mon sourire mystérieux. J'avais pleinement confiance en moi même ! Je savais que je faisais le bien, la preuve, j'avais sauvé Camelot à de nombreuses reprises mais ceci, rares étaient les personnes qui le savaient.


« Vous n'êtes pas un monstre Anastasia, vos dons fait de vous une personne extraordinaire qui a en mains le pouvoir de changer le monde, pour en faire un de meilleur. C'est une chance que vous avez princesse, ce n'est pas une tard. Il faut simplement se servir de ses dons à des fins correctes. Savoir prendre les bonnes décisions pour le bien être de notre monde. Et je suis sur que vous en êtes capable »

Je réfléchis à ce que me dit Anastasia. Que ses sorciers la cherchait peut être elle. Je restais silencieux un moment. Il faudrait que j'en parle à Gaius. J'allais surveiller cette affaire de près et faire en sorte de me renseigner le plus possible. Je suis sur que je pouvais être capable de retrouver la trace de ses sorciers. Après tout, moi j'avais le grand dragon qui possedait un savoir immense. Encore une fois, je fis un grand sourire à la princesse.

« Mais de rien, tout le plaisir était pour moi. Mais laissez cette histoire de sorcier de côté, je m'occupe de tout. »

J'insistais avec mon sourire mystérieux, signe que je n'en dirais pas plus, qu'elle allait devoir me faire confiance.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merlin-story.forumgratuit.org
Anastasia Ainsley
Princesse hébergé au châteaux de Camelot et soeur de coeur d'Arthur
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 27
Localisation : Dans le Château

Feuille de personnage
Rang Sociale: Princesse hébergé au châteaux de Camelot et soeur de coeur d'Arthur
Or: 100
Sacoche:

MessageSujet: Re: Une princesse et un serviteur [PV: Merlin]   Dim 24 Juil - 18:40

    La jeune princesse était vraiment surprise et curieuse du comportement de valet. Sa lui rappeler également son valet. Ou elle avait pu avoir une confiance absolue avec lui, Merlin avait l'air d'un garçon de confiance. Après tout la vie ne lui avait pas complètement tourner, elle devait prendre les choses au positif. Elle était encore vivante, elle était à Camelot, des gens très accueillant était autour d'elle. Arthur avait l'air d'un prince très gentil, et ce valet.. Avait l'air tout à fait charmant. Elle l'écouta la calmer en souriant, elle était vraiment contente de savoir que le prince Arthur. Était du genre à ne pas laisser son valet mourir. Cela voulait dire, qu'il compté pour lui, elle était contente de savoir qu'il n'était pas traiter comme un simple esclave.

    - Je suis heureuse de l'apprendre. Le prince Arthur à l'air d'un très bon prince alors..

    Puis le jeune Merlin, lui affirma qu'elle n'était pas un monstre qu'elle était quelqu'un extraordinaire. Qui as entre les mains des dons pour changé le monde.. A tout ces mots si gentil la demoiselle se mis à rougir adorablement. Elle détourna le visage le sourire aux lèvres elle ne savait pas quoi dire. Elle lâcha un simple petit "Merci" sans savoir quoi dire d'avantage. Tendis, que le serviteur fini par lui dire que l'histoire des sorcières qui avait attaqué son village. Qu'il aller s'en occupé personnellement, il fit un sourire qu'il fit bien comprendre la demoiselle.. Qu'elle devait pas demander plus, qu'il ne dira rien. Elle leva un sourcils avant de dire d'une voix calme:

    - Sa me gêne de te laisser t'occuper de cela. Et puis c'est dangereux.. Si tu veux vraiment m'aider avec ces sorciers je veux que tu face quelques choses pour moi. Je veux que si tu veux te lançais dans cette quêtes.. Tu devrais peut-être en parler enfin.. Même si moi j'aurais pas confiance.. Toi tu as confiance en lui.. Enfin à ce sorcier que tu as dit que tu connaissais.. Il pourrais t'aider aussi.. Enfin..

    La demoiselle s'inquiéter un peu, elle baissa le regard. Elle était un peu gêner, elle ne le connaissais pas tellement. Mais ce qui était sur, c'est qu'elle voulait pas que quelques souffre à cosse de son histoire. Il avait assez de vie qui s'avère sacrifié à cosse d'eux. Elle voulait pas qu'une autre le soie. Elle posa ensuite ses yeux vers le jeune homme au yeux bleu elle fit un petit sourire. Elle voulu cependant vite changé de sujet, elle avança doucement avant de poser sa main sur le bras du serviteur. Avant de continuer le chemin lui lâcha le bras quelques secondes après en disant:

    - Bien, je suppose que si tu est en ville, cela veux-dire que ta des choses à faire non? Laisse-moi t'aider à ta tache, c'est un peu ma façon de te remercier. T'avoir consacrée de ton temps à m'avoir rassurais..


[Désolé pas très long >.<]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une princesse et un serviteur [PV: Merlin]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une princesse et un serviteur [PV: Merlin]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Warbirds, moteur merlin
» MERLIN
» Merlin Winter Run A.KA. Le Run Sans retour 2011 "COMPLET"
» [Série] Merlin
» Forum Merlin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Merlin Story :: CAMELOT :: Ville Basse-
Sauter vers: